Questionnaire de Proust

Quel est pour vous le comble de la misère ?
Ne pas avoir le choix
Pour quelles fautes n'avez-vous aucune indulgence ?
Pour presque toutes, mais je me soigne

Votre écrivain favori ?
Edgar Allan Poe
Votre peintre favori ?
Jean Hucleux
Votre sculpteur favori ?
...
Votre qualité préférée chez la femme ?
L'humour
Qui auriez-vous aimé être ? 
Niel Armstrong ou Youri Gagarine

Ce que vous détestez par-dessus tout ?
La vulgarité
La réforme que vous admirez le plus ? 
L'abolition de l'apartheid
Etat présent de votre esprit ?
Positif, mais attention aux excès
Votre devise ? 
Rien de nouveau sous le soleil 
Comment aimeriez-vous qu'on se souvienne de vous ?
Cette question suppose la disparition, chose que je n'envisage pas

 interview par N.G. pour la fondation COPRIM)

Reti se place lui-même et l’observateur virtuellement «au-dessus» du lieu observé. Cette façon de voir et faire voir est probablement liée à deux moments marquants de son enfance.

Très jeune – dit-il - il a pu observer, grâce au microscope de son père, un monde caché.

Puis sont arrivées les premières photos de la Terre, vue ronde et entière par les satellites. Ces images micro- ou macroscopiques changent le regard porté au sol, vision renversée pour les uns, naturelle pour les autres.

Montrer cela comme une évidence est la voie choisie par Reti.
Portrait
------------------------
Parcours
------------------------
Sculptures
------------------------
Autres oeuvres
------------------------
Collaborations & commandes
------------------------
Etudes scientifiques
------------------------
Revue de Presse - Francais/ English/ Italiano/ 日本語
------------------------
Videos
------------------------
Contact